Sélection du jour: VIVRE de Akira Kurosawa


Je ne suis pas un grand fan d’Akira Kurosawa, je ne saurais dire pourquoi, il faudrait que j’en revois sans doute. Mais ce film-ci m’a marqué. Je suis allé le voir au festival Travelling Tokyo de Rennes avec Galaad Le Goaster (homme de cinéma devenu danseur). Ce dernier m’a fait découvrir nombre des chefs d’œuvres que je cite dans ma rubrique Coups de cœur et je ne pourrai jamais assez l’en remercier (si ce n’est que je lui ai fait rencontrer la mère de son enfant). Bref. Pour en revenir à “Vivre”: son nom l’indique. Genre plutôt propre au Franck Capra que j’adore, Kurosawa offre ici un conte humain réaliste et rudement mené par un acteur très juste. Façon japonaise simultanément crue et poétique à la fois, douce et dure, violente et gracieuse, vous m’avez compris. Galaad m’a initié à l’appréciation des qualités d’un acteur, par exemple la méthode Michael Cain/Actor studio: les micromouvements du visage. Je garde gravée cette image de visage en gros plan du personnage principal qui mène son affaire à bien. Mais je ne peux en dire plus pour tout ceux trop nombreux qui ne l’auraient pas encore vu. Trouvez-le!

Share Button

Laissez un commentaire

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.