Cie mO3

Vous trouverez à 4mn10sec un ridicule petit bout des 40 minutes de “C’est alors que je vis le Pendule” version improvisée en 2008 au lavoir de la rue de Saint-Malo. Je joue ici des ardoises (mais sinon j’y jouais aussi piano jouet, sanza, pédales de boucles pour sampler les voix et sons en direct, et du petit clavier électrique saturé) avec Judith Visioli et Veronique Futtersack au chant, Pierre Jallot danse et manie le bâton dans l’eau. Ce fut d’ailleurs ma dernière représentation musicale au sein de cette compagnie que je soutiens toujours.
Il y a aussi mes amis d’Electric Bazar (que j’appelle personnellement “éclectique bordel”) et d’El Kerfi Marcel!

Share Button

Laissez un commentaire

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.